Les cookies est un petit fichier texte installé votre ordinateur par le site, et qui permet de vous reconnaitre à votre prochaine visite.

Le site du concasseur

show01Cette partie du site traite du lieu d'implantation géographique du concasseur, de son historique, des défenses de plage et de celles propres au camp, etc.

Lire la suite...

Documentation

show96Les archives et tout les fichiers téléchargeables, les plans et les profils, courriers et croquis d'époque ainsi que les articles de presse parus sur le sujet.

Lire la suite...

Histoires locales

show22

Extraits de livres ou de documents. Vidéos et articles de presse. Cette section du site regroupe les interviews et les témoins de cette époque.

Lire la suite...

Les voies ferrées

show44Cette section du site traite de l'historique des lignes TODT et des deux voies ferrées du secteur : l'embranchement de Tréguennec et le faisceau de Tréméoc,

Lire la suite...

Combats navals

20180619L'association Patrimoine de Pouldreuzic (voir l'article du quotidien le Télégramme relatant la réunion) a organisé, le dimanche 17 juin une expo-conférence autour des combats navals de 1944 en baie d'Audierne, présentée par Alain Le Berre (co-auteur de la Pointe Cornouaille 1940-1944, l'oeil de l'Atlantique) et l'Aseb (Activités subaquatiques en Bretagne) avec projection de photos et films de leurs explorations sous-marines sur les épaves. Voici deux extraits de la conférence :
------

image.pngDepuis l’époque napoléonienne, la Royal Navy n’avait pas guerroyé en baie d’Audierne, un secteur de chasse familier pour elle durant les guerres de la Révolution et de l’Empire. Il faudra attendre le mois d’août 1944 pour que le canon anglais tonne à nouveau dans la baie : deux combats navals s’y sont en effet déroulés entre des bâtiments de guerre allemands basés à Brest qui tentaient de gagner un port du Sud-Ouest et des forces alliées de blocus. Les Anciens gardent en mémoire la vision spectaculaire et dramatique des affrontements nocturnes et quelques épaves sont encore présentes dans la baie, cette fois pour le plus grand plaisir des promeneurs et des amateurs de plongée ...


------

Capture décran 2018 06 01 à 09.08.00Le 10 août, vers 22h15, le TELLUS et ses deux escorteurs appareillent de Brest.  Deux heures plus tard, ils serrent la côte devant Plouhinec. La mer est calme, une brise légère souffle. A ce moment, ils sont détectés par les escorteurs anglo-canadiens qui se trouvent dans le sud de la baie d’Audierne, à une distance de 6 nautiques (11km).

Le Group allié EG 12 qui croisait jusqu’à là en Manche ouest attend tranquillement ses proies. Quelques heures auparavant l’amirauté anglaise à Plymouth l’a averti du passage du convoi allemand et lui a donné l’ordre de l’intercepter. En effet, tous les messages radio allemands relatifs à la préparation du TELLUS cryptés par la machine Enigma, ont été interceptés et décryptés à Bletchley Park, à Londres, par le système Ultra.

Les Anglais lisent ainsi les messages de la KM quelques heures seulement après leur envoi et donnent les instructions aux amirautés (archives RN – cas concret pour notre affaire). L’existence on ne peut plus secrète d’Ultra qui durant la guerre a assuré aux Alliés quelques grandes victoires, ne sera révélée qu’en 1976. L’Amirauté à Plymouth et bien sûr l’EG 12 ignorent l’existence d’Ultra...

------

A lire ...

Découvert par un promeneur ce jeudi matin sur une plage de Tréguennec, un obus de 40 mm a été pétardé. La munition reposait auprès d'un blockhaus. Immédiatement prévenu, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Corsen a sollicité le concours du groupement des plongeurs-démineurs de l’Atlantique. L’équipe d’alerte, composée de quatre marins plongeurs-démineurs et d’un marin infirmier, s’est rendue sur place en fin de matinée. La munition, un obus de 40mm, a été détruite sur place, à l’intérieur du blockhaus, pour limiter la propagation d’éclats métalliques. Pendant l’opération de contre-minage, la sécurité du site a été assurée par la brigade territoriale de proximité de gendarmerie de Pont-l’Abbé. On se rappelle l'épouvantable drame survenu à Groix à la fin de l'été : un jeune est mort à la suite de l'explosion d'un obus situé sous un feu de camp allumé sur une plage. Ce drame rappelait malheureusement que des milliers de munitions dorment encore sur le littoral breton.

Lire la suite...

Téléchargement

show5Cette page regroupe les gros fichiers du site, entre quelques Mo et quelques centaines de Mo. Il s'agit de plans complets, de profils en long des voies ferrées etc. 

Voir la page...

Liens web

Liens webForums, blogs sites internet découverts aux fils de la toile, vous trouverez ici de quoi satisfaire votre curiosité, et de quoi laisser votre adresse si vous le désirez.

voir la page...

Contact

show02Contact et info légales sur cette pages. en théorie toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à un article reproduit devraient y être. 

Voir la page...